Laissez les Marchés du Trading vous servir plus efficacement

Avis global 2015 sur le marché boursier Américain

Avis global 2015 sur le marché boursier Américain

Tout au long de cette année, le marché boursier Américain a été dans un état de surchauffe. Car la croissance amorcée en 2009, s'est arrêté en 2014 avec un écart entre 2050 et 2060 points, et tout au long de l’année 2015, le marché a stagné a ce niveau. Les seuls changements observés étaient l'augmentation des fluctuations, devenu visible a la fin de la période.

À la suite de nombreux chocs fondamentaux, les marchés boursiers ont vu leurs croissances s'affaiblir. Cependant la chute catastrophique ne s'est pas produit, et cela s'explique par le fait que les investisseurs ne se sont pas pressés à quitter le marché pendant la période de panique, comme cela avait été le cas en 2008-2009. Malgré le contexte des informations négatives venant d'Europe et d'Asie, le marché a été stable tout au long de l'année en raison de la stabilisation des indicateurs économiques et des nouvelles spéculations menées par le système de réserve fédérale des États-Unis au sujet de leurs politiques monétaires.

Avis sur le marché boursier Américain en 2015

En 2015, nous avons connu une stagnation du marché, qui n'a pas été observé au cours des 10 dernières années. Depuis la fin de l’année 2011, le marché a connu une croissance rapide. Cette croissance s'est arrêté en octobre 2014, suite à la décision de la réserve fédérale Américaine de suspendre le programme de rachat de la dette publique du gouvernement Américain, ce qui a eu pour conséquence des injections mensuelles de 65 à 85 millions de Dollars dans l’économie. En plus, au mois d'octobre 2014, la Fed a exprimé sa volonté d'effectuer d'autres augmentations des taux d’intérêt, qui étaient à des niveaux très bas entre 0-0, 25% depuis 2008. cela donne à penser que le régulateur a décidé de prendre un virage à 180 degrés pour la transformation de sa politique monétaire.

Rappelons, que l'augmentation réelle est devenu visible uniquement à partir du 16 décembre 2015 (+25 points de base, de 0-0. 25% 0,25 à 0,5%), plus d'un an après l'annonce officielle. Ce retard est en partie la cause de la stagnation du marché boursier, étant à la fois la raison pour laquelle de nombreux investisseurs qui ont quitté le marché et fermé leurs positions ne se précipitent pas pour revenir. Cela peut aussi s'expliquer par d'autres issues fondamentales qui se sont produit avant la fin de l’année 2015.

En décembre, l'indice S & P 500 a chuté de 1,75% à 2043, 94 points, pourtant tout a long de l’année il n'y a eu aucun grand changement. Il y a une augmentation de la volatilité dans la progression de L'indice au cours de la seconde moitié de l'année, et dès cet instant, les premiers signes de l'apparition d'une nouvelle crise sont devenus visibles. Les experts estiment que la nouvelle crise fera plus de ravage que la précédente.

À titre d'illustration, nous vous proposons le graphique du marché boursier suivant.

Le graphique mensuel de l'indice S&P 500 de 2000 à 2015.

comme vous pouvez le constater sur le tableau, le marché boursier américain au cours des 16 dernières années, affiche un mouvement clair (à la fois vers le haut et vers le bas). Les principaux chocs se sont produits dans les périodes de 2000-2002 (la crise de la bulle internet) et 2008 (crise financière mondiale). En règle générale, le marché plonge toujours rapidement en raison de la panique. Il est à noter que, après les deux chocs, le marché a retrouvé son pic en moins de cinq ans. Mais la nature des fluctuations du marché montre que le premier effondrement et la première restauration ont eu lieu plus progressivement par rapport aux cycles similaires ayant eu lieu antérieurement. Les fluctuations du marché ont commencé à se produire de façon plus intensive, et cela est étroitement lié une volatilité accrue.

Par Chief Financing 25.07.2016

Articles et rapports d'experts