Laissez les Marchés du Trading vous servir plus efficacement

Avis global 2015 sur le marché boursier Asiatique

Avis global 2015 sur le marché boursier Asiatique

l'Asie-Pacifique a terminé l’année avec réduction significative dans le contexte des préoccupations accrues sur les perspectives de croissance de la plus grande économie de la région, qui est la Chine.

L'indice japonais Nikkei 225, l'indice Composite de Shanghai, l’indice de la bourse des valeurs Shenzhen et l'indice Hang Seng de Hong Kong ont chuté de 4,05% (à 16.930,84), 2,02% (à 3.038,14), 1,51% (à 1.711,72) et 2,97% (à 20.556,6).

Ainsi, l'indice japonais Nikkei 225 s'est effondré sous la barre des 17000 points, et son niveau à la clôture a été le plus bas depuis le 23 janvier. L'indice composite de Shanghai a chuté à son point le plus bas en près de deux semaines.

Le pessimisme gagne de plus en plus les investisseurs à cause des statistiques faibles en provenance de Chine. cette semaine, les traders ont appris que les profits des entreprises industrielles de la Chine au mois d'août en termes annuels ont diminué de 8,8 %, ce qui représente la plus forte baisse depuis octobre 2011. Au mois de septembre, l'indice des activités du secteur industriel PMI, de l’économie Chinoise a affiché le résultat minimum enregistrer au cours des 6 dernières années pour un total de 47 points.

Avis sur le marche boursier Asiatique en 2015

Martin King fait savoir que, la baisse des profits des entreprises industrielles en Chine continue de renforcer les inquiétudes au sujet des perspectives de croissance économique. Steven Leung Directeur de la UOB Kay Hian ajoute que, les investisseurs sont préoccupés par un fort ralentissement de l'économie chinoise, mais le plus grand risque aujourd'hui n'est pas seulement le problème de la Chine, mais aussi la possibilité d'une récession de l'économie mondiale.

la bourse de Tokyo, qui est la plus importante en Asie, a récemment connu un effondrement des cotations a cause de l'augmentation des incertitudes sur l’économie de la Chine.

L’expert de la SMBC Nikko Securities Chihiro Ota fait savoir que, le marché s'est effondré après que la publication des données statistiques de la Chine a démontré qu'en août, le revenu des entreprises industrielles dans le pays a chuté de 8,8% par rapport au même mois l’année précédente. Bien plus, le ralentissement de l'économie chinoise devient de plus en plus évident. cela aura des incidences mondiales et c'est le point, qui inquiète le plus les investisseurs.

D'autre part, Yuri Saito, analyste à la filiale du Crédit Agricole à Tokyo affirme que le revenu de secteur industriel Chinois a connu la plus forte baisse des 4 dernières années au mois d’août, et cela a incité les investisseurs des à effectuer des ventes massives des actions. Il ajoute que le scandale Volkswagen est aussi un facteur non négligeable qui a sa part de responsabilité et mérite d’être observé avec une attention particulière.

Sur la liste des grands perdants figure aussi les entreprises sidérurgiques. À titre d'exemple, les actions de la Kobe Steel ont chuté de 11% et s’échangent à 128¥, et cette chute est survenue lorsque ce grand fabricant d'acier a réduit considérablement ses prévisions de bénéfice annuel. Les fabricants de métaux non ferreux ont été également parmi les outsiders, car les rapports indiquent la chute de la demande de leurs produits en Chine, ce qui a entraîné la chute des actions de l'entreprise Toho Zinc de 7,5% à Ґ283.

Par Chief Financing 25.07.2016

Articles et rapports d'experts