Laissez les Marchés du Trading vous servir plus efficacement

Krak boursier Chinois causé par des traders anxieux

Krak boursier Chinois causé par des traders anxieux

Les traders nerveux provoquent l'effondrement du marché boursier Chinois

La bourse et l'économie en Chine se comportent comme s'ils appartenaient à des mondes différents. Cela s'observe lorsqu'on compare la dynamique des indices et celle du PIB, par exemple, en 2001-2005 le marché a chuté de 55%, tandis que le PIB a progressé de la même valeur ou presque. Pendant la crise de 2007-2009, l'indice du marché Chinois a chuté de près de 72%, pourtant les résultats de la croissance économique ont continué de croître et de produire des résultats à deux chiffres.

Krak Boursier Chinois

Les analystes ont fait savoir que le comportement du marché à ce moment, ne reflétait pas la réalité, car pendant les 12 mois à partir de juin 2014, lorsque les indices de Shanghai et de Shenzhen ont été confrontés à la croissance sauvage, le PIB chinois a augmenté de 7% et le marché de 150%. les indicateurs du Prix et profits, au printemps 2015 ont décrié le fait que les titres Chinois étaient sauvagement surévalués, ce qui a permis de gonfler la bulle spéculative du marché. Pourtant à ce moment, les gens commençaient à peine à faire confiance à la bourse. Seulement au mois de mai de cette année, au moins 12 millions de nouveaux comptes de courtage ont été ouverts dans ces deux grandes villes et actuellement ils leurs nombres dépassent largement 90 millions de comptes.

La folie des investisseurs chinois qui a poussé les cours demeure incompréhensible et des millions de ménages n'ont nulle part où investir. À cause du monopole de l’état dans le secteur bancaire, il n'y a pas de concurrence pour les emprunteurs, les quatre grandes banques d’État (Big Four), et d'autres sont traditionnellement occupés à offrir des taux de dépôts presque égaux à ceux de l'inflation, et prêter à faible taux aux entreprises d’État. L’été dernier, les dépôts dans les banques Chinoises produisaient 2.75% par an, tandis que l'achat d'index des fonds produisait un rendement de plus de 150%.

À cause des problèmes liés à la convertibilité yuan, il est difficile d'investir dans les devises. Car, légalement, une personne ne peut acheter plus de 50 0 $ par an. Investir dans des titres étrangers est disponible uniquement aux investisseurs institutionnels, et seulement dans le cadre fixé par les quotas du gouvernement en vertu d'un régime spécial de QFII (Investisseurs Institutionnels Etrangers Qualifiés).

En somme, les riches Chinois ne disposaient que de 3 outils pour sécuriser leur capital ou investir: l'immobilier, les marches boursiers et divers régimes ou activités non transparentes qui bénéficient des financements a haut risque de la «Financial trusts».

Le fait que la bulle boursière s'apprêtait à gonfler était prévisible depuis plusieurs mois, cela figurait déjà dans certaines revues que les banques éditaient pour leurs clients, et les médias du monde ont commencé à écrire à ce sujet à Avril et Mai. Mais les autorités financières chinoises ne firent rien pour dégonfler la bulle, au contraire ils ont contribué à la faire gonfler. La Banque populaire de Chine a progressivement réduit le taux d'intérêt. Ces signaux auraient facilement pu être interprétés par les professionnels du marché ou même des personnes n'ayant pas assez de connaissance des marchés financiers.

La plus grande bourse de Chine a chuté au premier jour de cotation de l'année, et cela à causer la suspension du trading des actions et obligations a l’échelle nationale pour la toute première fois. les investisseurs ont interprété les conclusions du rapport comme une confirmation que la croissance économique de la Chine ralentit. Et cela est un des arguments avancés par ceux qui soutiennent que l'effondrement du marché boursier chinois a été provoqué par des traders nerveux et paniqués.

Par Chief Financing 25.07.2016

Articles et rapports d'experts