Laissez les Marchés du Trading vous servir plus efficacement

Top 5 des éléments à surveiller en 2016

Top 5 des éléments à surveiller en 2016

Tout en évaluant les prévisions pour 2016, méfiez-vous du «complexe de continuité». Il s'agit de la tendance à croire que cette année sera un peu similaire à la précédente. En fait, à en juger par l'histoire de ces dernières années, les événements qui définissent l'année, en règle générale, sont plus inattendues et peuvent subitement détruire la continuité.

Ci dessous le top 5 éléments a surveiller en 2016

1. La Faiblesse des prix des matières premières

d'une part, la tendance globale reste la même. Les investisseurs sont censés montrer de l'intérêt pour les marchés émergents, et d'autre part, leur intérêt pour les pays développés sera beaucoup plus faible. Les prix mentionnés ont conduit à des difficultés économiques dans de nombreux pays. Nous sommes toujours en mesure d'observer certains progrès, en Inde et en Chine, et sans doute cette tendance ne s'arrêtera pas.

2. Le redressement de la croissance du PIB mondial

Les experts du monde entiers ont révisé leurs prévisions a la baisse par rapport a celle précédente, car le redressement de la croissance du PIB mondial en 2015 s'est détériorée de 2,8% à 2,4%, alors que les prévisions pour 2016 de 3,3% à 2,9%, et 2017 — de 3,2% à 3,1%.

3. Le pire reste à venir (Des nouveaux chocs provenant de la Chine)

Les principales raisons de ce pessimisme sont observés dans les pays en développement, car A un moment où la récession semble s'être épuisé, les économies émergentes ont commencé à disparaître. Pendant de nombreuses années, la gestion et la réforme de la croissance, qui a été présenté par les dirigeants de ces pays ont été totalement approuvées par de nombreux observateurs, les analystes et les experts. En octobre 2012, le FMI a salué la nouvelle économie du développement «durable», mais, peu de temps après, nous devrions déjà faire face à l'autre revers de la médaille.

4. souhaitez vous voir le prix du pétrole passer sous les 25$?

Le prix du pétrole continue de baisser en raison de craintes sur l'état de l'économie chinoise. au cours des deux premiers jours de janvier, le baril de Brent a diminué de 8 % et le WTI — de 9,4 %. Le 8 janvier, le Brent a terminé la journée à 33, 55 $ le baril; C'est le cours de clôture le plus bas depuis 11 ans, et des seuils plus bas et plus faibles pourraient être franchis.

5. La sortie de fonds provenant des marchés émergents ou la fuite des capitaux des marches émergents

Vladislav Inozemtsev, Directeur du centre des études Post-industrielle de Moscou, prévoit un renforcement significatif de la position des économies occidentales: il prévoit que le retour de l'investissement permettra de soutenir les économies tant aux États-Unis que dans l'union Européenne et permettra de stabiliser les devises.

Par Chief Financing 25.07.2016

Articles et rapports d'experts